Français | English
Le style instrumental de Schubert

(PDF 100 KB)

Le style instrumental de Schubert

Sources, analyse, évolution


Esthétique



Né il y a plus de deux cents ans, Schubert est un compositeur qui ne finit pas de séduire et de fasciner les amateurs et les amoureux de musique. Mais Schubert n'en a pas fini non plus d'intriguer les musicologues, tant par son existence brève et mystérieuse, dont on sait à la fois beaucoup et trop peu de choses, que par sa production surabondante, dont l'originalité précoce dans tous les domaines est irréductible à la tradition de ses grands devanciers.
À présent admis au panthéon des maîtres viennois aux côtés des modèles qu'il avait lui-même tant admirés, Mozart, Haydn et Beethoven, Schubert marque néanmoins le début d'une nouvelle époque dans l'histoire de la musique. Sa musique instrumentale, longtemps incomprise et réduite à quelques œuvres phares, nous apparaît de nos jours comme un pan essentiel de son œuvre, que ce soit sous l'angle de la forme, de l'art de la composition, ou de l'expression.
À la croisée des deux tendances fondamentales de la musicologie, la branche historique et la branche analytique, ce volume contient près de vingt contributions, où la recherche internationale est largement représentée, faisant le point tant sur l'état actuel des connaissances, que sur celui des interrogations. Il aborde les questions des influences et du contexte dans lequel travaillait Schubert, celles de sa technique compositionnelle, de l'organisation et de la signification dramaturgique de l'œuvre, mais aussi les problématiques analytiques et théoriques posées par cette dernière, ainsi que la question particulière — et, dans le cas de Schubert, particulièrement aiguë,— de l'inachèvement.

Xavier Hascher enseigne la théorie musicale et l'analyse à l'université Marc-Bloch de Strasbourg, dont il a dirigé le département de Musique (institut de Musicologie) de 2000 à 2005.
Il est l'auteur de deux ouvrages sur la musique de Schubert : Schubert : la forme sonate
et son évolution
(Peter Lang, 1996), et Symbole et fantasme dans l'adagio du Quintette
à cordes de Schubert
(L'Harmattan, 2005). Il a également réalisé la révision
de la nouvelle édition du Schubert raconté par ceux qui l'ont vu
de J.-G. Prod'homme (Stock, 1928, 1997).