Français | English
Socio-anthropologie n° 33

Socio-anthropologie n° 33

Des collectifs éphémères


Socio-anthropologie



On pense souvent les collectifs et plus largement le lien social du point de vue de leur durabilité. Mais l'éphémère n'a-t-il pas, lui aussi, droit de cité dans la réflexion sociologique ? Le temps de son numéro 33, la revue Socio-anthropologie se saisit de ce questionnement à travers la description et l’analyse de collectifs qui partagent le caractère d’être limités dans leur durée. Traversant les mondes du travail, des loisirs, de la culture, de l’art et du politique, les contributions rassemblées ici convoquent la temporalité de l’éphémère pour éclairer de sa lumière toute particulière les phénomènes sociaux.

Sophie Poirot-Delpech

Sophie Poirot-Delpech est socioanthropologue. Elle enseigne à l'Université Paris 1 Panthéon Sorbonne. Elle a cofondé et est membre du CETCOPRA (Centre d'étude des techniques, des connaissances et des pratiques). Elle considère les sociétés contemporaines à travers le prisme d'une réflexion sur les objets techniques.


Alain Gras, Caroline Moricot, Sophie Poirot-Delpech, Victor Scardigli
Face à l'automate
Le pilote, le contrôleur et l'ingénieur
Homme et société



Alain Gras, Caroline Moricot, Sophie Poirot-Delpech, Victor Scardigli
Faced with automation
The pilot, the controller and the engineer
Homme et société





Collaborations intellectuelles ou scientifiques :

Pierre Bouvier, Sophie Poirot-Delpech
Socio-anthropologie 37
Mémoires coloniales
Ce numéro interroge de façon singulière la mémoire collective de la colonisation.