Français | English
Socio-anthropologie 37

Socio-anthropologie 37

Mémoires coloniales


Socio-anthropologie



Ce numéro interroge de façon singulière la mémoire collective de la colonisation. À l'écart d’approches souvent trop lisses qui occultent la diversité des attitudes des acteurs individuels comme des ensembles populationnels négligés, il s’agit ici de mettre en valeur des pans de la mémoire collective qui ne relèvent ni des grandes narrations ou des récits estampillés ni de la justification ou de la repentance. À travers des travaux d’historiens, d’anthropologues, de sociologues et de politistes se penchant sur des « mémoires », des récits autobiographiques ou sur des vies d’acteurs des situations coloniales occultées par les « usages politiques du passé », ce sont des approches attentives aux ressentis des acteurs individuels et collectifs comme aux remaniements de la mémoire collective des situations coloniales qui sont ici privilégiées.

Sophie Poirot-Delpech

Sophie Poirot-Delpech est socioanthropologue. Elle enseigne à l'Université Paris 1 Panthéon Sorbonne. Elle a cofondé et est membre du CETCOPRA (Centre d'étude des techniques, des connaissances et des pratiques). Elle considère les sociétés contemporaines à travers le prisme d'une réflexion sur les objets techniques.


Alain Gras, Caroline Moricot, Sophie Poirot-Delpech, Victor Scardigli
Face à l'automate
Le pilote, le contrôleur et l'ingénieur
Homme et société



Alain Gras, Caroline Moricot, Sophie Poirot-Delpech, Victor Scardigli
Faced with automation
The pilot, the controller and the engineer
Homme et société





Collaborations intellectuelles ou scientifiques :

Sophie Poirot-Delpech
Socio-anthropologie n° 33
Des collectifs éphémères
On pense souvent les collectifs et plus largement le lien social du point de vue de leur durabilité. Mais l'éphémère n'a-t-il pas, lui aussi, droit de cité dans la réflexion sociologique ?