Français | English
Politique des savoirs

Politique des savoirs

Michel Foucault, les éclats d'une œuvre


Homme et société



Le rapport entre savoirs et pouvoirs sourd dans toute l'œuvre de Michel Foucault. En investissant les différentes formes de leur articulation, le philosophe s’est efforcé de conceptualiser la production des normes, la constitution du sujet moderne, les seuils de scientificité, les modalités de gouvernement autant que les discours prenant le corps pour objet. En filigrane émerge une histoire des régimes de vérité, qui fait toute sa place à la vérité scientifique dans sa capacité à contraindre l’action. Cet ouvrage déplie quelques-unes des tentatives foucaldiennes de penser les politiques de savoir en se saisissant de la question de l’écart, de la distance et de l’intervalle entre savoir et pouvoir. Plutôt que d’appliquer une grille qui aurait été élaborée sur des objets divers, c’est à la fois une restitution généalogique et une mise à l’épreuve des propositions et des concepts du philosophe – l’épistémè, la biopolitique, l’hétérotopie – qui sont proposées ici : en ce sens, ce recueil est un parcours dans l’épaisseur des écrits foucaldiens.

Jérôme Lamy

Jérôme Lamy est historien et sociologue des sciences, chercheur au CNRS (CERTOP-UT2J). Il travaille sur l'histoire des activités spatiales, les formes de régulation publique des pratiques scientifiques ainsi que sur la circulation des concepts.

Collaborations intellectuelles ou scientifiques :

Jérôme Lamy
Tirés à part
Jérôme Lamy partage ici, dans une courte présentation, son expérience de lecture de : « Les appuis conventionnels de l'action. Éléments de pragmatique sociologique » de Nicolas Dodier.