Français | English
Les fonctions copules en finance

(PDF 66 KB)

Les fonctions copules en finance

Cécile Kharoubi-Rakotomalala

Sorbonensia oeconomica



Depuis quelques années, la recherche financière s'inscrit dans une nouvelle dynamique. La nécessité de mieux modéliser le comportement des rendements des actifs financiers et les risques sur les marchés pousse les chercheurs à emprunter des méthodes et des outils à d'autres disciplines scientifiques comme la biologie, la physique, ou les statistiques. Ces méthodes permettent de mieux expliquer, appréhender et prévoir les évolutions futures des cours boursiers. Cet ouvrage se situe dans cette évolution ; ayant admis la non-normalité des rendements univariés, l'auteur présente des mesures de dépendance alternatives au coefficient de corrélation linéaire afin de modéliser les comouvements des marchés financiers. Après avoir présenté cette nouvelle méthodologie, trois études empiriques sont conduites. Les marchés des indices internationaux d'actions que les hedge funds sont aussi examinés dans le but d'étudier l'impact de la structure de dépendance sur la gestion des risques et la diversification. Enfin, cet ouvrage propose une étude des déterminants de l'évolution du degré de dépendance afin d'identifier ce qui permettrait d'expliquer les variations des comouvements des marchés.

Docteur en sciences de gestion de l'université Paris-Dauphine et l'ESSEC, Cécile Kharoubi-Rakotomalala est professeur de finance de marché à ESCP-EAP. Ses travaux portent sur la modélisation de la dépendance des marchés actions, la gestion des risques et les hedge funds.