Français | English

Hypothèses 2016

Travaux de l'École doctorale d'histoire


Hypothèses - Travaux de l'École doctorale d'histoire



Disponible chez ce revendeur:

Les cahiers rassemblés dans le présent numéro d'Hypothèses enregistrent un double mouvement, l'attention portée aux formes de la mobilité, qu’elles concernent des savoirs ou des hommes, et l’intérêt pour les questions de la transgression et de l’ordre. Cinq thèmes sont à l’honneur dans ce numéro : « Être étranger. Pour une histoire de l’extranéité », « La transmission des informations : acteurs, vecteurs, significations », « Le contrôle social », « Conjugalités », « Traducteurs et traductions ». L’étude de la transmission de l’information par ses acteurs, vecteurs et significations amène, comme l’histoire sociale de l’extranéité, à s’interroger sur une actualité très contemporaine, mais aussi à prendre ses distances avec la société de l’information. La diversité des champs parcourus par les doctorants, qu’ils soient abondamment travaillés, comme le contrôle social, ou encore relativement peu parcourus, comme la conjugalité, constitue aussi une force collective de proposition. Trouver un lieu commun entre les périodes et les historiographies nationales est un autre défi qu’ont relevé les cinq participants à l’atelier organisé en marge du colloque de l’Institut universitaire européen de Florence. En définitive, que les doctorants travaillent des objets d’étude neufs ou renouvelés, la filiation scientifique des travaux qui se dessine au fil des contributions trace le contour d’une génération de chercheurs ouverts sur le monde.