Français | English
Collection  : Philosophies pratiques
Collection dirigée par Isabelle Aubert, Katia Genel et Sophie Guérard de Latour

La collection Philosophies pratiques est dédiée aux travaux de philosophie contemporaine qui analysent les enjeux normatifs de l'action humaine, tels qu'ils se déclinent dans les champs multiples des philosophies morale, sociale, politique et philosophie du droit. Philosophies pratiques a vocation à refléter le dynamisme de ces champs de recherches, puissamment renouvelé ces dernières années par des objets de réflexion inédits qui bousculent les anciens schémas de pensée.

• ISSN : 25560840
    retrier par titre

Roberto Frega
Le projet démocratique
Une approche pragmatiste
Philosophies pratiques
Ce livre développe une théorie sociale de la démocratie. Il le fait en s'appuyant sur la tradition philosophique du pragmatisme américain, intégrée par la théorie critique et le tocquevilleanisme. Il se propose de montrer que la théorie démocratique contemporaine a largement négligé un aspect essentiel de son concept clé, à savoir celui de la dimen



Jean-Philippe Deranty, Katia Genel
Reconnaissance ou mésentente ?
Un dialogue critique entre Jacques Rancière et Axel Honneth
Philosophies pratiques
Axel Honneth a élaboré une critique de la société moderne au prisme du concept de reconnaissance. Jacques Rancière a construit une théorie de la politique moderne à partir du concept de mésentente. Ils s'attachent tous deux à analyser les logiques d’exclusion et de domination qui structurent les sociétés contemporaines.



Audrey Benoit
Trouble dans la matière
Pour une épistémologie matérialiste du sexe
Philosophies pratiques
La différence sexuelle de l'homme et de la femme est-elle un simple fait physiologique, ou bien également un effet des normes sociales ?



Rémi Beau
Éthique de la nature ordinaire
Recherches philosophiques dans les champs, les friches et les jardins
Philosophies pratiques
Faut-il que la nature soit vierge ou intacte pour se voir reconnaître une valeur ? C'est l’idée que les premières philosophies environnementales, apparues dans les années 1970 et centrées sur la nature sauvage ou la notion de wilderness, semblaient conforter.